145

Klimt  GGGGGG
L'ennui : c'est beau.
Comme toujours chez Raul Ruiz la réalisation est ultra soignée, élégante et inventive... Mais d'avoir John Malkovitch et sujet potentiellement génial n'ont pas suffit ! Faute d'histoire, de rythme et trop long trop long trop long....

(145ème, Les Carmes, 21.IX)