August_rush_2  L_heure_d__t_  Les_7_vierges  Young_Yakusa

August Rush  GGGGG  (54ème, VO, Publicis, 12.IV)
J'ai adoré l'histoire de ce gamin orphelin persuadé que, quelque part, ses parents le cherchent et qui se sert de son don pour la musique pour les trouver, pour qu'ils le trouvent... j'étais en larmes bien avant la fin (heureuse !) et c'était de bonheur. Tous les acteurs sont formidables : Freddie Highmore (Charlie et la Chocolaterie, Arthur et les Minimoys), Keri Russell (Felicity), Jonathan Rhys-Meyers (Match Point, The Tudors), Terrence Howard (Hustle & Flow) et le génial Robin Williams - dans un role proche du vieux Fagin dans Oliver Twist. A VOIR !!!!...

L'heure d'été  GGGGG  (55ème, Mk2 Beaubourg, 12.IV)
Suite au décès de leur mère, deux frères et une soeur se retrouvent pour gérer un passé un peu encombrant dans la maison de famille que tous voudraient garder mais sans vraiment y croire... commence la dispersion des objets - logique, après leurs propres dispersions géographiques. Très beau film d'Olivier Assayas - même si je n'aime pas trop la partie avec les jeunes qui envahissent la maison de famille avant qu'elle ne soit vendue. Le sujet est vraiment passionnant, voir bouleversant quand le fils aîné (celui qui tenait vraiment à garder la maison) et sa femme visitent la Musée d'Orsay, et voient les objets familiaux (vases, bureau...) exposés, c'est comme s'ils étaient morts... décalés... pas à leurs places...

Les 7 Vierges  GGGGG  (56ème, VO, Le Latina, 12.IV)
Tano obtient une permission de 48 heures hors de son centre de redressement pour assister au mariage de son frère, rapidement il retrouve ses amis et décide de profiter de ces quelques heures de liberté... trop peut-être. Très bon film espagnol, avec une histoire assez sombre mais qui, sans doute grâce au soleil dominant la plupart des scènes, ne plombe pas le film, même si la fin laisse KO. Les jeunes acteurs du film sont formidables et la réalisation enlevée.

Young Yakuza  GGGGG  (57ème, VO, Reflet Médicis, 12.IV)
Je ne suis pas fan des documentaires, mais là c'était un film de Jean-Pierre Limosin - dont j'avais beaucoup aimé Tokyo Eyes et Novo - et surtout le film a été tourné au Japon (comme son titre l'indique)... Au début le film suit Naoki, jeune homme que sa mère, lasse de voir ne rien faire, place sous la tutelle d'un chef de clan mafieu, clan dans lequel il doit rester un an pour voir et ensuite décider si c'est ce qu'il veut faire... L'apprentissage s'avère assez ennuyeux pour Naoki... Ensuite on s'intéresse au chef, figure vraiment passionnante, car il est lui même en pleine crise au sein de clan, en gros ils veulent le virer. Ce parrain est un acteur né et on ne pas ne pas penser aux parrains de Coppola en le voyant... un mafieu à l'ancienne en somme. A voir !